6ème sacre mondial pour des Bleus « invincibles »

Phénoménale, la compétition organisée en France l’aura été du début à la fin. Avec une pluie de records dont celui du nombre de spectateurs sur une rencontre de handball dans un championnat du Monde au Stade Pierre Mauroy de Lille avec plus de 28 000 spectateurs, la France du Handball aura fait vibrer plus que ses aficionados et les handballeurs du monde entier mais aussi tout un peuple qui a poussé fort derrière son équipe : un engouement sans précédent pour des Experts pourtant déjà multi-médaillés.

Les Bleus étaient favoris et ce nouveau sacre à la maison 16 ans après les Costauds de Patrick CAZAL and co, ils le voulaient absolument. Solides, concentrés, ils ont offert sa 6ème étoile mondiale au handball français, exploit qu’aucune autre équipe n’avait encore réalisé. Sur le toit du monde depuis une dizaine d’années (9 titres en 11 ans : 4 championnats du monde, 3 championnat d’Europe et 2 jeux olympiques), les handballeurs tricolores sont définitivement entrés dans la légende de leur sport.

Dans une finale débutée pieds au plancher par des Norvégiens -dont Espen LIE HANSEN, ancien Dunkerquois qui a montré tout son talent sur cette compétition – qui jouaient leur chance à fond, les Bleus ont d’abord pris l’enthousiasme et l’efficacité de leurs adversaires de plein fouet mais ont su donner le coup de collier nécessaire en 2ème mi-temps pour s’assurer un 6ème sacre avec notamment un Vincent GERARD encore en feu sur cette finale – élu meilleur gardien du tournoi – pour lequel c’est le 1er titre mondial. L’ancien portier dunkerquois était très ému à l’issue de la rencontre: « Il y a 16 héros ce soir. On s’est battu comme des lions. A partir du lendemain de Noël, on s’est entrainé sans relâche. Ce soir, c’est la réussite de tous les efforts consentis depuis même cet été et les Jeux. C’est vraiment une belle histoire. L’émotion est indescriptible. Gagner ici en France devant nos familles, nos amis, il n’y a pas de mots pour décrire ça. J’avais vécu une très grosse joie en gagnant la Coupe de France ici (NDLR : à Bercy) avec Dunkerque mais là, c’est encore plus fort. »

Une belle consécration pour des Bleus toujours aussi heureux de gagner et qu’on ne se lasse pas de voir jouer à ce niveau et de nous faire vivre de si belles émotions.

A noter que les Slovènes ont remporté la médaille de bronze face à la Croatie de Marko MAMIC. Mais l’arrière gauche dunkerquois aura fait une très belle compétition, de bon augure pour la suite du championnat.

 

Photo: Stéphane Pillaud